13 juin 2011

Soldats Cantonniers (17)

Jeudi 15 juillet 1915.   Bien chers Parents,   Il est 6 h du matin, je viens de boire mon jus, du jus comme vous n’en avez pas de pareil et je ne dis pas ça pour plaisanter, car depuis que nous sommes en campagne nos cuistots nous font à la roulante du café ( sans chicorée ) excellent. Je ne sais pas ce que nous ferons aujourd’hui, le sergent de jour vient de passer et après avoir demandé les malades s’en est allé sans rien nous dire. Quel 14 juillet avez vous passé à Montmerle ? Je suis sûr d’avance qu’il est... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2011

La cuisine roulante (16)

Mardi 6 juillet 1915.   Bien chers Parents   J’aurais voulu vous écrire dimanche au retour des tranchées, mais en arrivant nous pensons plutôt à roupiller qu’à faire notre correspondance. On a dû s’apercevoir que nous ne faisions guère de travail aux tranchées en faisant 35 km et travaillant pendant la nuit, et ma foi, c’était vrai, on ne cassait rien sachant qu’avant de roupiller, il y avait encore un nombre respectable de km à s’appuyer. Cette fois-ci, on s’en est pris différemment, le départ à lieu à 11 h pour... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2011

Bagues

Mardi 29  juin 1915.   Bien chers Parents,   J’ai tout de même fini ce matin mon nettoyage et ce n’était pas peu de choses car nous étions sales, ah mais sales ! Pour cette bonne raison que dimanche soir, on a pris la route des tranchées du côté de M….M….* et qu’une grande partie de la nuit, il est tombé de l’eau, cette fois c’était pour creuser des boyaux jusqu’à 3 h du matin, à 7 h en arrivant ici et jusqu’à midi, j’ai piqué un de ces sommes qui compte pour quelque chose. Je suis allé au dessus de la tranchée... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2010

Travail aux abris (14)

23 juin 1915 Bien chers Parents, Je commence ma lettre après une alerte qui vient d’avoir lieu. Il est trois h environ, tout le monde était sur le flan en train de roupiller pour nous reposer des 35 à 40 km que nous avons faits cette nuit quand on est venu nous avertir que dans un quart d’heure il fallait être sur les rangs, puis une fois tout le monde prêt, l’ordre est venu de rentrer. On me dit maintenant qu’un nouveau rassemblement aura lieu à 4 h, est-ce pour aller ailleurs ?    Le départ a eu lieu... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 décembre 2010

Il cache ses misères (13)

Dimanche 19 juin 1915 Bien chers Parents, J’espère que vous avez reçu ma carte que je vous ai envoyée il y a trois jours. Je ne vous donnais pas grands détails, car on ramassait les lettres au moment où j’écrivais. Donc, on nous avait fait démarrer l’autre jour, pour aller travailler aux tranchées, où nous arrivons à la nuit en passant par Mailly. Maillet qui quoique à la portée des pièces boches, n ‘a absolument pas souffert ce qui m’a fort étonné. Notre travail était de transporter des fils de fer barbelés aux... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2010

Vers Arras (12)

Mercredi 9 juin 1915. Bien chers Parents, Je vous écris toujours du même cantonnement où nous attendons qu’on ait besoin de nous sur la ligne de feu, où je crois, on se bat maintenant en rase campagne. La bataille ne cesse pas d’y être toujours très vive, il nous est défendu de nous déséquiper étant en cantonnement d’alerte. Hier la journée s’est passée dans un pré à roupiller depuis 4 h du matin jusqu’au soir. Comme une petite rivière passe à côté de ce pré, j’y suis allé me baigner, il y a si longtemps que je ne... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2010

De Reims à Arras (11)

Samedi 30 mai 1915. Bien chers Parents, Maintenant qu’un bon nettoyage m’a délivré de la poussière que nous avons ramassée ce soir en auto, je viens vous écrire ces deux mots. L’ordre est venu de quitter les tranchées jeudi soir à 11 h nous étions en route et à 5 h du matin nous étions dans un cantonnement. Ici roupillon jusqu’à 10 h et à midi en route pour faire nos 40 km en auto à raison de 18 hommes par camion. Demain réveil à 2 h et embarquement en chemin de fer pour une destination... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2010

Hermonville

Vendredi 21 mai 1915. Bien chers Parents, Ah ! J’ai enfin le temps de vous écrire, voici deux jours que je voulais le faire, mais avant-hier nous avons eu assez de travail à nous nettoyer, car les deux derniers jours que nous avons passés aux tranchées, il a plu presque tout le temps. Ah ! Mes enfants, nous étions beaux. La dernière nuit a été passée tout entière à veiller dans la crainte d’une attaque qui ne s’est pas produite. J’ai tout de même eu une bonne idée d’apprendre à nager car cette fois il y avait à... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2010

Entre Reims et Soissons (9)

Dimanche 16 mai 1915. Bien chers Parents, J’ai reçu hier la lettre d’Hortense, qui vous le voyez n’a mis que trois jours pour venir me trouver au front dans ma tranchée. Je les ai parfois en 2 jours, vous voyez donc que je suis plus favorisé que vous sous ce rapport. Je crois que si les miennes mettent si longtemps à vous parvenir, cela doit-être fait exprès, pour que si certains mettent quelques renseignements militaires ils n’aient plus aucune valeur à l’arrivée. Vendredi dernier, on a donné l’ordre à 1 h de... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2010

En Repos (8)

Dimanche 9 mai 1915. Bien chers Parents, Pour une fois, nous avons enfin un dimanche relativement tranquille. Comme exercice, nous ne ferons qu’aller au tir à 2 h 30 à 3 km d’ici. Cela ne veut pas dire que je n’ai rien à faire aujourd’hui. Nous venons de manger la soupe et jusque là je n’ai fait que faire une toilette complète, laver et raccommoder mon linge. Nous sommes rentrés des tranchées vendredi à la pointe du jour et nous avons roupillé jusqu’à la soupe, quant à la soirée, heureusement qu’elle fut assez longue... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]