13 janvier 2011

Une attaque en Argonne (30)

UNE ATTAQUE EN ARGONNE ------------------------------------ La nuit venait lentement. Après la soupe du soir, j'avais préparé le tour de garde de ma demi-section, et expédié mes premières sentinelles, quand le Capitaine PECHINE , commandant le Bataillon, arriva: " bonsoir, ARVISENET, ça va par ici? " " oui mon capitaine. " " Mes amis ce soir, il faudra veiller, car on craint une attaque allemande sur P. P. 16. Tout le monde à son poste, au premier signal! " Sur ces... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2010

Travail aux abris (14)

23 juin 1915 Bien chers Parents, Je commence ma lettre après une alerte qui vient d’avoir lieu. Il est trois h environ, tout le monde était sur le flan en train de roupiller pour nous reposer des 35 à 40 km que nous avons faits cette nuit quand on est venu nous avertir que dans un quart d’heure il fallait être sur les rangs, puis une fois tout le monde prêt, l’ordre est venu de rentrer. On me dit maintenant qu’un nouveau rassemblement aura lieu à 4 h, est-ce pour aller ailleurs ?    Le départ a eu lieu... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 décembre 2010

Il cache ses misères (13)

Dimanche 19 juin 1915 Bien chers Parents, J’espère que vous avez reçu ma carte que je vous ai envoyée il y a trois jours. Je ne vous donnais pas grands détails, car on ramassait les lettres au moment où j’écrivais. Donc, on nous avait fait démarrer l’autre jour, pour aller travailler aux tranchées, où nous arrivons à la nuit en passant par Mailly. Maillet qui quoique à la portée des pièces boches, n ‘a absolument pas souffert ce qui m’a fort étonné. Notre travail était de transporter des fils de fer barbelés aux... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2010

Premières pertes (29)

PREMIERES PERTES. ------------------------ La relève  descendante est partie. Tout est calme et silence. Ma demi-section est de garde au Peti-Poste 13, au P. P. 18, au P.P. 14, 5ème escouade, Caporal PARIS. – 6ème escouade, Caporal CASSIN. – 7ème escouade, Caporal VATTIER. – 8ème escouade, Caporal BEINEX.  Ces trois dernières escouades occupent, la première, un entonnoir, et les deux dernières, ma demi-section, P.P. 14 – 15 – 16 – 17. - Je fais ma tournée de secteur, au clair de lune; pas un coup de... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2010

NOtes de Tranchées

NOTES DE TRANCHEES. ---------------------------- 2 AOUT.         Nous avons un blessé dans la section; c'est DONZE qui reçoit un éclat de bombe dans la joue, blessure peu grave , heureusement! 3 AOUT.            Lutte de torpilles… Nous en recevons de tous les calibres: saucissons, boudins, pots de peinture, etc.. plus de peur que de mal! PICQUARD est blessé au bras par un éclat de grenade. 5 AOUT.       ... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2010

Vers Arras (12)

Mercredi 9 juin 1915. Bien chers Parents, Je vous écris toujours du même cantonnement où nous attendons qu’on ait besoin de nous sur la ligne de feu, où je crois, on se bat maintenant en rase campagne. La bataille ne cesse pas d’y être toujours très vive, il nous est défendu de nous déséquiper étant en cantonnement d’alerte. Hier la journée s’est passée dans un pré à roupiller depuis 4 h du matin jusqu’au soir. Comme une petite rivière passe à côté de ce pré, j’y suis allé me baigner, il y a si longtemps que je ne... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2010

De Reims à Arras (11)

Samedi 30 mai 1915. Bien chers Parents, Maintenant qu’un bon nettoyage m’a délivré de la poussière que nous avons ramassée ce soir en auto, je viens vous écrire ces deux mots. L’ordre est venu de quitter les tranchées jeudi soir à 11 h nous étions en route et à 5 h du matin nous étions dans un cantonnement. Ici roupillon jusqu’à 10 h et à midi en route pour faire nos 40 km en auto à raison de 18 hommes par camion. Demain réveil à 2 h et embarquement en chemin de fer pour une destination... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2010

Vers les premères lignes (27)

VERS LES PREMIERS LIGNES. ------------------------------------ Sur le devant des porte du village des Islettes, c'est un remue ménage continuel; agents de liaison, portant les ordres dans les bureaux, Sergents occupés à distribuer des brodequins, Caporaux distribuant des vivres de réserve.             Je suis comme perdu au milieu de cette foule, car, rentré hier soir de convalescence; le régiment remonte en ligne ce soir, aussi ai-je un peu le cafard. L'aspect du village... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2010

DUMOULY - LAPLANTE Marie Marc Jean

DUMOULY - LAPLANTE Marie Marc Jean Né le 1 octobre 1894 à Lisle - Dordogne 24 - Décédé le 19 décembre 1917 au Lazaret de Soltau - Fit ses études au Collège St. Joseph de Périgueux, incorporé à 20 ans au 44° Régiment d’Infanterie de Lons le Saunier, en janvier 1915 il est envoyé au front sur l’Aisne. Il passa à ensuite à St. Cyr comme élève aspirant et fut versé au 407° début 1916 comme aspirant. Fait prisonnier le 23 juin 1916 au Bois Fumin il est interné au camp de Gross-Poritch (Bavière) transféré... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2010

ARGONNE - l'Escouade de Fer (26)

- ARGONNE – ---------------------- L'ESCOUADE DE FER. ---------------------------- L'Escouade de Fer, de la 9ème Cie. Du 407ème, c'était la mienne! Elle était renommée du 3ème Bataillon, et avait été appelée ainsi par le Caporal GOERRY, Chef de la 7ème, en Juillet 1915, grièvement blessé le 28 Septembre 1915, et dont j'avais pris la place  comme Caporal.             Pendant douze mois, je vis passer trente cinq poilus à l'escouade dont j'avais le... [Lire la suite]
Posté par 407ri à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]